Spot extérieur encastrable

Le spot extérieur encastrable a pour vocation de valoriser l’extérieur d’un habitat. Il diffuse une lumière uniforme sur la terrasse ou le jardin. À la fois discret et stylé, il s’emboîte dans le bois, la terre ainsi que du béton. Grâce à un éclairage optimal, il permettra de rallonger vos soirées d’été. Il aide encore à baliser. 

Lire la suite

Un spot extérieur aux modèles diversifiés

Le dispositif d’éclairage est présenté sous divers aspects. Il y a notamment des lampes arrondies carrées, rectangulaires. Le choix de la forme dépend entièrement de vos goûts ou de l’architecture externe. Le cadre de protection de la lampe peut être en acier inoxydable, plastique ou en aluminium. Grâce à ces matériaux, l’accessoire est épargné contre la rouille. Ils sont également légers et design.

La lampe peut fonctionner avec trois types d’ampoules. La chose à savoir est qu’elle nécessite une source d’énergie importante. La lampe peut être alimentée avec un transformateur, un réseau électrique ou l’énergie solaire. À noter que le branchement au transformateur est réservé aux spots de basse tension. Vous pouvez opter pour les modèles à halogène. Il s’agit de la plus énergivore. Le LED est quant à lui plus économique. Il est de classe énergétique E. Il existe encore le spot fluo compact. Il est résistant et émet une lumière douce.

Dans le cas d’un spot d'extérieur LED, le culot est de GU10. À titre informatif, chaque indice possède sa propre signification. Le G évoque que c’est un culot à broches. La lettre U est connue sous la mention Universal. Et le chiffre 10 indique l’écartement au millimètre des deux broches. L’ampoule à baïonnette marche avec une tension de 230 V.

L’ampoule halogène répand des éclairages proches de la lumière naturelle. Par contre, elle dégage énormément de chaleur au quotidien d’où la dépense énergétique élevée. L’ampoule fluo compacte peut être installée sur la terrasse, car elle n’aime pas être allumée et éteinte à chaque fois. Elle consomme aussi peu d’énergie et propose une longévité importante. L’intensité de lumière sur un LED est moins puissante que sur une ampoule halogène. Elles offrent ainsi une ambiance intimiste.

Un spot aux protections élevées

Les spots sont protégés contre l’humidité ainsi que les corps solides. Dans ce cas-ci, il existe une mention appelée IP ou indice de protection. Il est suivi de deux chiffres exemple IP 44. Le premier chiffre informe sa faculté de protection contre les poussières. Il va de 0 à 6. Le second chiffre traduit la protection prodiguée face à une immersion de plusieurs heures sous l’eau. Il peut aller de 0 à 8.

Un spot IP23 est suffisant quand vous avez une terrasse abritée. Si vous encastrez l’élément sur un mur, il est préférable de miser sur l’IP44 au minimum. À titre informatif, l’IP44 mentionne que l’accessoire est protégé contre les solides avec une dimension supérieure à 1 mm et les projections d’eau. Pour un spot au sol, il faudrait adopter un spot IP67. Ici, vous aurez une étanchéité optimale contre les poussières. Il convient alors aux jardins. Avec le chiffre 7, il est étanche jusqu’à 1 mètre.

Les lampes sont sujettes à des chocs. Vous pouvez par exemple marcher dessus par accident. Il est donc nécessaire de s’assurer que l’élément soit protégé mécaniquement. Pour cela, vous devez vérifier l’indice de résistance IK. Cela dit, l’information n’est pas toujours indiquée. Sa valeur peut osciller de 0 à 10. Pour une protection de 10, le spot encastrable supportera une charge de 20 joules.

Les câbles seront équipés d’une double isolation. Vous prévoirez une liaison terre avec des câbles enterrés. Pour un spot de basse tension, le transformateur réduit le voltage de 230 V à 12 V. Il n’est pas utile de penser à une liaison terre ni à une tranchée.

Un spot aux choix variés

Le propriétaire peut trouver un spot solaire ou orientable. Un modèle solaire présente l’avantage d’être autonome. Le matériel est dépourvu de raccordement filaire. Il est sécuritaire. Les spots orientables permettent de diriger les faisceaux de lumière vers un point ou une zone précis. L’angle est réglable en fonction des besoins. Un angle de 10 à 30 ° est à former si vous voulez mettre en évidence la terrasse. Un élément décoratif peut encore être mis en valeur avec cet angle faible. Un angle de 30 à 60 ° sert à illuminer une table à manger de la terrasse. Pour éclairer une grande zone, il est préconisé de régler l’angle de 60 à 120 °.

Les spots peuvent s’allumer automatiquement grâce à diverses technologies. Il est notamment possible d’évoquer le détecteur de mouvement. Vous pouvez envisager l’alternative sur un lieu de passage. La lampe est par exemple installable entre le jardin et la porte d’entrée. Au moment de sortir dans le jardin, le détecteur capte le signal. Les technologies des spots extérieurs continuent leurs évolutions. Ainsi, il est envisagé de voir le spot à changement de lumière ou les prototypes connectés.

À quelle distance aménager les spots??

Les spots extérieurs encastrables peuvent être aménagés sans que vous ayez besoin de respecter des normes strictes. Il s’agit d’une différence notable par rapport aux spots encastrables intérieurs. Il peut s’intégrer sur les marches d’un escalier ou les rebords d’une piscine. Ils devront seulement suivre des tracées. Un espacement de 2 mètres est souvent requis entre chaque spot. Vous assurez ainsi une allée en lumière.

Pour un circuit de 20 mètres, il est donc nécessaire d’employer 10 spots. Pour profiter d'une ambiance colorée, vous pouvez employer les plantes à fleurs. Cela promet un spectacle unique quand les faisceaux lumineux entrent en contact avec les pétales colorés. Les plantes aux feuilles persistantes aideront à atténuer les intensités de lumière.

Comment décorer son extérieur avec un spot encastrable??

Le spot est doté d’une suspension. En règle générale, elle est de 0,30 cm. Vous pouvez de ce fait maintenir la lampe avec un piquet. Vous plantez juste dans le sol. Le spot LED à piquet est conçu pour les profils indécis. Autrement dit, ceux qui veulent revisiter leurs décorations plus tard. Ils retirent tout simplement les piquets le jour J.

Pour un balisage, le spot est encastré dans le sol et les lampes montrent le ciel, il devient ainsi éblouissant. La solution est d’adopter des LED aux faibles puissances. Dans cette configuration, la création d’un angle n’aura pas une incidence particulière sur l’esthétisme. Si vous avez de nombreux arbustes, la solution soulevée constitue une bonne alternative. Il suffira de mettre le dispositif à 1 mètre de chaque arbre.

Pour un éclairage, un LED puissant s’avèrera la meilleure approche. Quand vous avez une allée encadrée par des plantes, il est conseillé de resserrer les angles pour éviter l’éblouissement latéral. Les lampes encastrables au milieu d’une pelouse doivent engendrer des angles.

Si vous êtes en possession d’un modèle non-orientable, il est conseillé d’employer un support. En pratique, vous prenez des panneaux en bois avec une dimension plus importante que le spot. En principe, la largeur du spot est de 10,8 cm tandis que sa hauteur atteint 0,3 cm. Le bois sera donc de 15 cm et sa hauteur est 0,7 cm.

Vous concevez des trous pour accueillir les luminaires d'extérieur. Vous branchez les fils sans omettre les tranchées à travers le sol. La structure en bois peut être orientée selon vos besoins. Les fils apparents seront sécurisés avec du plastique. Un peu de terre sera utilisé pour l’inclinaison. Il est même possible de couvrir le bois avec un morceau de gazon synthétique sur un jardin naturel. Cela dit, vous devez découper l’accessoire décoratif.

Lire moins

Affiner votre recherche

Prix

90 € - 105 €

Délai de livraison

Coloris

Matière

Classe énergétique

Indice de protection

Culot

Trier

  • Prix croissant
  • Prix décroissant
  • Nouveaux produits
Résultats 1 - 4 sur 4.

Lettre d'informations :

Je m'inscris

Suivez-nous :