Lustre pour enfant

La chambre d’un enfant doit être parfaitement éclairée, car l’enfant passera le clair de son temps jusqu’à certains âges. Pour ce faire, il est nécessaire d’intégrer un éclairage central dans le décor. Le lustre correspond à cette description. Le choix devrait se faire en fonction de divers critères. Le design est souvent le plus important. Mais vu son bas âge, il faut aussi mentionner la sécurité ainsi que les fonctionnalités. Un lustre peut s’installer dans plusieurs pièces de la maison. 

Affiner votre recherche

Prix

120 € - 135 €

Délai de livraison

Coloris

Matière

Style

Classe énergétique

Indice de protection

Culot

Trier

  • Prix croissant
  • Prix décroissant
  • Nouveaux produits
Résultats 1 - 1 sur 1.

Un lustre offrant une protection optimale

Un enfant passe énormément de temps dans sa chambre à coucher. Ceci dit, le temps et l’usage du lieu de vie varient en fonction de son âge. De 0 à 3 ans, il commence tout juste à développer sa vision. Il a donc besoin d’un éclairage qui ne rayonne pas ses yeux. Pour cela, il est conseillé de miser sur des luminaires à faible intensité.

Au-delà de 3 ans, les enfants s’initient à la lecture et sa chambre à coucher devient un terrain de jeu. L’endroit devrait être illuminé de sorte à éviter l’apparition des troubles de vue précoce. Pour cela, un équilibre doit être observé dans la pièce. Il existe pour cela des lampes dotées d’une cage de protection.

Ces types de lampes jouent deux rôles-clés dans la chambre pour enfants. D’une part, elle servira pour réduire l’intensité de lumière, car le passage des photons est réduit. Et d’autre part, elle protègera la lampe contre les éventuels chocs.

Un accessoire issu de nombreux matériaux

Divers matériaux peuvent être utilisés pour confectionner la structure d’un lustre. Le choix aura un impact sur l’effet déco que vous voudrez diffuser dans sa chambre. En misant sur les métaux, vous vous assurez d’un style industriel. En adoptant pour des éléments métalliques, la finition présente la même similitude. Elle peut être sobre ou unie.

Les matériaux utilisés conditionnent aussi l’ornementation. Une figure géométrique ou des motifs peuvent être perceptibles sur les luminaires. Ces éléments décoratifs seront projetés sur les façades afin de former des décors esthétiques.

Une suspension en bois rajoute de la chaleur dans la chambre à coucher. Il faut aussi mentionner le cachet procuré. Grâce à son concours, le lieu de vie devient plus rustique. L’essence de bois peut être de coloration claire ou noire. Un lustre en rotin répandra un look vintage, voire bohème. Les enfants sentiront aussi de l’apaisement. Vous pouvez même instaurer un style exotique en choisissant le bambou.

Une intensité facilement modulable

La chambre d’un enfant doit être teintée avec des tons chauds. Il sera ainsi possible d’éveiller sa concentration et de l’accompagner dans son développement psychologique. Vous pouvez aussi suggestionner le sommeil avec des couleurs douces ou froides. Il est possible d’alléguer les colorations telles que le bleu, le gris, le pastel, le vert lime ou le citron. Il y a d’innombrables déclinaisons de couleurs.

Un mélange de couleurs est tout à fait faisable. La chose à éviter est d’incruster des palettes de coloris agressives sur les murs de sa chambre à coucher. Il faut par exemple parler du rouge. Ce dernier favorise le cauchemar.

Ces informations sont utiles au moment de sélectionner le bon lustre et l’ampoule. Une lumière intense devrait accompagner les chambres aux couleurs froides. À l’inverse, il est conseillé de miser sur un éclaircissement important. D’ailleurs, le besoin de lumière d’un enfant est supérieur à celui d’un adulte. À titre indicatif, il est préférable d’aller à 450 lumens par mètre carré.

Un réglage manuel peut parfois se faire à l’aide d’un régulateur d’intensité. Cependant, tous les luminaires ne possèdent pas cet élément.

Les ampoules classiques paraissent la meilleure alternative pour accentuer la présence de couleurs chaudes. Les teintes froides seront soulignées par le biais des ampoules fluorescentes. Les images sur les murs de la pièce sont soumises à des distorsions dans le cas d’une utilisation d’ampoules halogènes.

Une illumination efficiente

Le lustre est plus adapté pour les pièces équipées de hauteur importante. Dans le cas contraire, il est recommandé de privilégier les plafonniers. Une autre information à savoir est que la suspension peut être insuffisante pour garantir un éclairage optimal dans toute la chambre. Il faut aussi combiner plusieurs sources de luminosité. Vous devriez par exemple compter sur la veilleuse. Elle permettra de s’assurer que l’enfant va bien durant la nuit.

Les lampes de chevet ou la lampe de bureau sont aussi des alliés incontournables. Elles diffuseront des lumières à faible intensité. Durant la sélection de ces accessoires, vous saurez que les abat-jour en papier ou en tissu ne sont pas toujours l’option idéale. En effet, elles présentent des risques d’incendie. Les lampadaires peuvent aussi poser des soucis en matière de sécurité.

Certains bambins sont aussi touchés par la nyctophobie. De ce fait, la lampe doit être fonctionnelle plusieurs heures par jour. Dans ce sens, les parents devront privilégier les lampes économiques et qui proposent une lumière diffuse.

Les lustres peuvent être orientables. Il est donc possible d’éclaircir un coin précis ou encore la porte. Sachez qu’un enfant ne devrait pas voir directement la lampe. Elle pourrait brûler sa rétine.

Optez pour le LED

Les lampes LED sont les plus rentables pour empêcher une hausse anormale de la facture énergétique. En termes d’économies, il existe ce que l’on appelle la classe énergétique. Elle est définie sous différentes lettres de l’alphabet. Il est préconisé d’opter pour le A. Une mention supplémentaire est de temps en temps visible après la lettre A. Il est possible de trouver ++. Dans ce cas-ci, vous profiterez de 20 % d’économies additionnelles.

Les LED sont insérés dans une partie appelée culot. Là encore, il faut se baser sur la taille de la lampe. Un culot n’est pas standardisé. Vous pouvez rencontrer E14 et E27. Les chiffres indiquent la taille au millimètre de l’accessoire. La suspension requiert un culot E27. Par contre, les lampes de chevet sollicitent les culots E14.

L’autre information à connaître est que les lampes doivent être protégées contre les immixtions d’agent externe. Presque tous les accessoires électriques sont exposés à ce souci. Il est envisagé de citer l’humidité ou les poussières. Ces éléments peuvent provoquer différentes formes de dysfonctionnements. Il arrive même que les lampes soient cassées après une manipulation.

Pour informer les consommateurs sur la fiabilité de leurs accessoires, les fabricants sont tenus d’écrire l’indice de protection ou IP sur l’étiquette. Vous verrez par exemple l’IP 20 ou encore IP64. Le choix découlera entièrement de l’humidité constatée dans le local. À l’intérieur, IP 20 est suffisant, car il n’y a pas de risque de se confronter aux pluies. IP 20 signifie que le produit jouit d’une protection contre les corps solides. Il faut notamment évoquer les doigts.

Un éclairage facile à poser

Un lustre se fixe après avoir percé le plafond. Il existe aussi des situations où vous serez amenés à utiliser des crochets. L’installeur peut aussi éviter de créer des cavités. Pour cela, il suffit d’employer un système de fixation innovant.

L’accessoire peut être posé dans la salle de bain ou encore la salle à manger. Sa superficie doit dépendre de la superficie de la pièce. L’excès peut souvent encombrer l’endroit. La largeur idéale pour un lustre est de 40 cm. Mais pour un enfant, les parents emménagent généralement dans des chambres de petite taille. Il est donc réalisable de choisir un accessoire de 26 cm de large.

La hauteur détermine l’éclairage apporté dans l’ensemble de la pièce. Elle ne doit pas être trop haute ni basse. Pour une salle à manger, elle peut être à 30 cm par rapport à la table. Pour les chambres d’enfant, les luminaires devront être espacés de plusieurs centimètres du lit.

Lettre d'informations :

Je m'inscris

Suivez-nous :